Historique

Origine de notre réputation

Déguster une spécialité de charcuterie vaudoise, c'est retrouver intacts le goût et la saveur de ces mets traditionnels qui ont fait la réputation du bien manger vaudois.

Traditionnellement, dans le Pays de Vaud, la production porcine était une façon de  mettre en valeur le petit-lait des fromageries. La production du Gruyère et d'autres spécialités fromagères (Vacherin Mont-d'Or, tomme vaudoise, etc.) ont pris leur essor entre la fin du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle. La production porcine a suivi, entraînant dans sa croissance l' essor des charcuteries vaudoises. 

Autrefois on reconnaissait le véritable saucisson vaudois à son label vert, signe d'authenticité. Depuis l’obtention de leur IGP (indication géographique protégée),les spécialités des charcutiers vaudois sont identifiées par le « plomb» vert arborant les armoiries vaudoises, le logo IGP ainsi qu'un numéro unique qui assure la traçabilité totale du produit. 

Désormais un authentique produit de la charcuterie vaudoise se reconnaît au fait qu'il porte la marque de conformité ci-contre.

Contrôle qualité

L'art de ces diverses fabrications est strictement consigné dans un cahier des charges dont les directives doivent être respectées par les fabricants, sous la responsabilité d'un organisme de certification accrédité. Il appartient ensuite aux chimistes du Laboratoire cantonal d'en contrôler la qualité et de sanctionner le moindre écart, tant du point de vue de la fabrication que de la mise en vente.